NAIN BELIER SATIN (Août 2020)
Texte Richard DERAVET - Montage Présentation Jean-Jacques MENIGOZ

Photographie Richard DERAVET

Pays d'origine : Belgique
Créateurs : Richard DERAVET
Ascendance : Nain Bélier et Nain Satin
Importance : Assez rare en France

 

Premier standard adopté par la Fédération Française de Cuniculiculture le 24 février 2018 à Paris (75)
Club de race national officiel : Union Nationale des Eleveurs Sélectionneurs de Lapins Nains

lienvert

Historique et généralités :


Après le Nain Bélier Rex en France en 2005, le Nain Bélier Angora en Belgique en 2011, j’ai pensé rajouter une troisième structure, le Nain Bélier Satin, homologué en 2015 en Belgique et en 2018 en France (comme le Nain Bélier Angora).
Pour obtenir ce lapin brillant, j’ai accouplé un Nain Bélier avec un Nain Satin (encore difficile à trouver).
Comme pour le Nain Bélier Angora, le plus simple était de travailler sur le leuzisme,
c’est-à-dire sur du blanc aux yeux bleus, en l’occurrence avec cette structure sur de l’ivoire aux yeux bleus.
Le parcours pour la reconnaissance fût assez mouvementé, la première présentation en 2012 à Ranst (Anvers) se clôtura par un avis négatif, la structure était correcte mais la conformation de certains sujets laissait à désirer. J’avais permis à des éleveuses non répertoriées de présenter leurs sujets, mais n’ayant pas l’habitude des critères en exposition, certains manques étaient présents.
Les présentations suivantes, à Geel en 2013, à Affligem en 2014 et à Destelbergen en 2015 permirent l’homologation de cette race.

nainBelierSatin2

La même année, au Championnat d’Europe de Metz, en junior, Romane Deravet remporta le titre individuel et Gaspard Deravet le titre en collection. Depuis la race se répand grâce notamment à Mesdames Manon Leclerq et Mireille Schyns en Belgique, Mesdames Edwige Hennebert et Virginie Verhelst en France. Plusieurs éleveurs comme Bernard Bonnière et Siméon Choquet se sont lancés pour cette race, comparable au niveau entretien, au Nain Nain Bélier, ce qui est un avantage par rapport au Nain Bélier Angora qui lui demande beaucoup plus d’attention pour l’entretien de sa toison (dépilation fréquente).
Prochainement cette race avec un attrait indéniable, sera sans doute au Standard européen, car si pour le Nain Bélier Angora c’est le juge allemand Kai Sander qui depuis plusieurs années est à fond pout l’homologation, c’est son collègue Henry Majaura qui est en charge de l’homologation du Nain Bélier Satin en Allemagne et nous savons que dès qu’une race est reconnue dans ce pays, c’est gage de propagation beaucoup plus rapide chez ses voisins de l’Entente Européenne.

Caractéristiques à rechercher :


Poids idéal compris entre 1,500 kg et 2.000 kg.
Corps court et fortement trapu. Rotondité d’ensemble bien présente.
L’éclat et le lustre exceptionnels de la fourrure dus à une structure pileuse particulière ressortent nettement et régulièrement sur tout le corps. Le brillant satiné qui en résulte est particulièrement exprimé sur les poils de couverture. En soufflant dans la fourrure, on voit que le lustre reste perceptible en profondeur.
L’homogénéité de la fourrure se manifeste par le développement équilibré des poils de couverture. D’une longueur appropriée à la taille naine, ils sont structurellement très fins, très serrés au corps et ils dépassent le sous-poil très dense.
La tête caractéristique du Bélier ainsi que le fort bourrelet basal (couronne) doivent être bien exprimés. Longueur des oreilles de 22 à 28 cm.
Les variétés admises sont celles relevées à la position 6 du Satin « race à fourrure » ; Ivoire aux yeux rouges ou bleus, Noir, Bleu foncé, Havane, Rouge, Feh, Lynx, Chinchilla, Castor, Lièvre, Siamois, Chamois et Himalayen (Californien) noir, bleu ou havane. Par rapport à un pelage normal, elles sont appréciées dans des nuances plus intenses. La structure particulière du poil lié à sa brillance exceptionnelle modifie assez distinctement la perception de la tonalité de base.

NainBelierSatin3
Nain bélier satin chamois, nain satin opale, nain bélier satin ivoire, nain satin isabelle.